Positive SSL Wildcard

L’Evaluation des impacts environnementaux est un outil de gestion visant à assurer la prise en compte des questions environnementales au même titre que les aspects techniques et économiques des projets et programmes.

Conscient du rôle important de l’Evaluation Environnementale dans la prise de décision, l’Etat du Sénégal s’est doté en 2001 d’un code de l’environnement rendant obligatoire l’évaluation des impacts environnementaux des projets, programmes et plans de développement.

Le Centre de Suivi Ecologique a mis en place le Programme Majeur "Evaluation Environnementale et Gestion des Risques" afin d’accompagner l’Etat, les organismes de développement, les projets et les partenaires nationaux et internationaux dans la prise en charge des préoccupations environnementales.

Grâce à la panoplie d’outils dont il dispose, notamment des stations de réception d’images satellitaires, des données environnementales collectées depuis plus de deux décennies et une base de données géographiques sur une bonne partie du territoire national, le CSE a développé une expertise avérée dans le domaine du suivi environnemental.

D’autres problèmes environnementaux comme l’érosion côtière et les inondations, qui peuvent être accentués par les changements climatiques, nécessitent une meilleure prise en charge, à travers une connaissance plus approfondie des mécanismes permettant d’apporter les solutions idoines. C’est dans ce cadre que s’inscrit le volet Gestion des Risques qui permet de prévoir et de gérer au mieux les risques environnementaux.

Sur le littoral le CSE intervient activement au niveau des problématiques majeures suivantes : l’érosion côtière ; la dégradation des mangroves ; la salinisation des terres et des eaux ; les pollutions chimiques et industrielles ; la prolifération de végétaux aquatiques envahissants ; les mutations socio-économiques ; la gestion et l’analyse des lacunes écologiques des aires marines protégées.

Le Centre de Suivi écologique devrait abriter le siège de l’Observatoire du Littoral Ouest Africain (MOLOA) qui est né de la volonté politique de 11 pays ouest africains avec le concours de l’UEMOA.